Les récipiendaires

 

2015  Dr. Vic Solman est devenu l'un des meilleurs experts mondiaux dans la prévention du péril faunique, même si ce biologiste a commencé sa carrière en ichtyologie. Au début des années 1950, les intérêts du Dr. Solman, alors membre du Service Canadien de la faune, ont évolués vers les oiseaux, l'amenant à s'intéresser au péril aviaire. Vic a siégé au Comité associé du Conseil national de recherches Canada sur le péril aviaire de 1964-1976 et a été président de 1973-1976. L'une de ses premières actions a été d'aider à rédiger un chapitre sur la réduction du péril avaire pour le manuel d'aéroport publié par l'Organisation de l'aviaiton civile internationale (OACI). Avec Mike Kuhring, il a contribué à encourager la création du Comité sur le péril aviaire européen (première réunion en Allemagne 1966) qui a évolué vers le Comité International du Péril Aviaire (1996) et le World Birdstrike Association (2012). En utilisant le radar, Vic et ses collègues ont développé une méthodologie canadienne de prévision des riques de péril aviaire. Vic Solman est décédé à Ottawa le 2 janvier 2013, à l'âge de 96 ans.

2013 - Hans Blokpoel - Retraité du Service canadien de la faune

Hans était membre de l'Association sur le péril aviaire et auteur de l'article « Bird Hazards to Aircraft: Problems and Prevention of Bird/Aircraft Collisions » publié en 1976. Alors qu'il étudiait les augmentation majeurs des populations, il a effectué une étude à long-terme sur les Goélands à bec cerclé et les Sternes dans les Grands Lacs et il a rédigé de nombreux articles sur leur biologie et sur les mesures préventives à adopter dans les aéroports.

 

2011 - Dave Ball - Employé retraité de l'Aéroport international de Vancouver

Dave a été le Supervieur en gestion de la faune à l'Aéroport international de Vancouver durant 20 ans. Il a géré l'un des plus gros et des plus complexes programmes de gestion de la faune dans le monde avec ses 17 officiers et biologiste de la faune. Durant son mandat, le programme de gestion a évolué d'un programme qui reposait beaucoup sur un contrôle létal à un programme beaucoup plus diversifié comprenant des méthodes de contrôle de la faune tant passives qu'actives incluant des chiens, des lasers et plus encore. Il a toujours été prêt à essayer de nouvelles méthodes sans toutefois s'éloigner des méthodes éprouvées de contrôle de la faune dans les aéroports. Dave avait annoncé son intention de vouloir prendre sa retraite au début de 2012. En tant que membre de longue date de l'ACPA, il était tout désigné pour recevoir le prix commémoratif Bruce MacKinnon pour son excellence et sa contribution durant 20 ans à la sécurité aérienne à l'Aéroport international de Vancouver.